Il faut que jeunesse se (de)passe Version imprimable

 Après la génération Y, c’est aux « Millenials », ces jeunes nés après 1995, d’être taxés des pires défauts . On les dits narcissiques, déconcentrés, paresseux, impatients et égocentriques... Une caricature loin des valeurs de fraternité, de coopération, de vivre-ensemble ou de développement durable défendues par Apriles.
Et pourtant ! Selon un sondage conduit par Ipsos il y a un peu plus d’un an, auprès des élèves de 134 grandes écoles, d’ingénieurs, de commerce, de sciences politiques…, le portrait dressé ressemble plus à celui d’une génération en quête de sens et d’utilité sociale, valeur jugée indispensable dans le cadre d’un emploi futur. Ainsi, 54% des étudiants interrogés étaient déjà engagés dans une association et un sur deux se disait attiré par le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), même si pour la majorité, la définition dudit secteur restait assez floue. Un quart de ces étudiants étaient même prêt à sacrifier 10% de leurs futurs revenus potentiels pour travailler dans l’ESS.
Lire la suite

Les neurosciences et le développement de l'enfant Version imprimable

conférence du Dr Catherine Gueguen, pédiatre, au sujet de son livre "pour une enfance heureuse" qui explique l'apport des neurosciences affectives dans la compréhension du développement de l'enfant. Il s'agit d'une véritable révolution qui provient en majeure partie de chercheurs américains et qui est mise à la portée des parents français dans cette vidéo et ce livre époustouflants. Je ne peux que conseiller très vivement l'écoute de cette conférence!

La famille ne veut plus socialiser et s’en décharge sur l’école. Version imprimable

À quoi prépare l’école ? Quel est le rôle des familles ? Qu’est-ce qui a changé dans la façon d’éduquer les enfants ? La famille d'aujourd'hui a changé. Le statut de l'enfant aussi. Il est maintenant au centre de tout et cela l'empêche de se projeter vers un avenir collectif. Vouloir le bonheur de l'enfant tout de suite ne lui est pas forcément profitable. L'enfant roi est très isolé du monde des adultes et du monde réel. Co-auteur de l'essai Conditions de l’éducation, Marcel Gauchet - philosophe et directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales
Le rapport des familles à l’institution éducative a considérablement changé. Familles et institutions n’ont plus la même manière de se représenter ce qu’est l’éducation sur un aspect essentiel : le travail de socialisation qui s’opère au travers de l’acquisition des connaissances. C’est ça, le nœud....→ plus

[Pratique] « LA FAMILLE TOUT-ÉCRAN » Version imprimable

 Couverture du guide « La famille Tout-Écran »Quels réflexes adopter face à la désinformation ? Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ? Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ? Pour apporter des réponses, le CLEMI, Centre dédié à l’éducation aux médias et à l’information pour le ministère de l’Éducation nationale, étend sa mission au-delà des murs de l’école pour écouter, comprendre et accompagner les parents et sensibiliser les enseignants sur les pratiques médiatiques des élèves. 
LE GUIDE PRATIQUE « LA FAMILLE TOUT-ÉCRAN » Ce guide a pour vocation de fournir des éclairages utiles et des conseils pratiques à tous les parents, mais aussi à l’ensemble des acteurs éducatifs et associatifs intéressés par ces que stions.
En savoir plus
Télécharger le guide

[Sortie en Famille] - Spectacle le 4 mai ! Version imprimable

Spectacle «Traversée»
Jeudi 4 mai 2017 à 19h00 - Au Théâtre
1h00 environ
Enfants à partir de 8 ans

C’est l’histoire de Nour, petite fille devenue adulte qui nous raconte avec pudeur son enfance auprès de Youmna, la femme sourde à qui sa mère l’a confiée quand elle a émigré en Europe. Parallèlement, Youmna nous raconte elle aussi ces souvenirs partagés dans sa langue silencieuse. C’est une histoire d’amour entre deux personnes qui se sont un petit peu choisies. Pourtant Nour a dû quitter Youmna pour partir à son tour et rejoindre sa « vraie » mère. Une nuit, un homme a frappé à sa porte pour la conduire dans ce pays où les filles peuvent aller à l’école et apprendre un métier. C’était un très long voyage, difficile et dangeureux. Arrivée dans cet ailleurs fantasmé, Nour a cherché sa mère et ne l’a pas trouvée. Elle a choisi une voie, tissé des liens et construit sa vie, petit à petit....→ plus

[Idée] "Les soirées de Bob", des temps d’échanges pour le bien-être de tous à la crèche Version imprimable

A Bobigny (93), dans la crèche du réseau La Maison Kangourou, on tient à proposer aux familles l’accueil individuel qui répond à leurs attentes et à leurs besoins. C’est pour cette raison que cinq fois par an, l’équipe organise un temps de rencontre : les soirées de Bob. L’objectif ? Le bien-être des enfants, des parents, et des professionnels.

- La dimension sociale au cœur des problématiques
- La proximité, la clé des échanges
Lire l'article

Innover, oui, mais pour arriver ensemble à faire ce qu’on ne sait pas encore faire… Version imprimable

La demande d'innovation est omniprésente dans les discours publics. Au risque d'être à rebrousse-poil, un point de vue qui tente de chercher les conditions d'une transformation efficace du travail en tenant compte du réel...
 

Partout, on appelle les organisations à innover, comme si une course folle au changement imposait en permanence de rompre avec les organisations anciennes. Or, une invention ne se transforme en innovation que quand elle devient « appropriée » : quand elle transforme, même à bas bruit, le métier. La direction peut alors institutionnaliser, fixer, mais jamais de manière unilatérale, lorsqu’elle a mesuré la capacité d’appropriation des acteurs. Faute de quoi, elle risque d’imposer des nouveautés, des inventions, de manière dogmatique et surtout sans efficacité réelle. 

Pour qu’une prescription soit suivie d’effet, qu’elle ait un impact sur le réel, il faut permettre la mobilisation des opérateurs (de ceux qui travaillent) pour qu’ils la traduisent, la rendent « intelligible », « intelligente » même. Lire la suite

Les troubles dys" : mieux les repérer pour mieux les accompagner. Le 29 mars à Einville Version imprimable


"Les troubles dys"
Mercredi 29 mars à 20:00

Ecole primaire de Einville - rue Aristide Briand

Soirée animée par Madame RAGOT, directrice de l'Institut de la Malgrange

Entrée libre et gratuite

Renseignements au 03 83 72 06 91 ou emiliefreinville@free.fr


Ressources :
http://apprendre-reviser-memoriser.fr/quand-les-enfants-dys-expriment-leurs-souffrances/


Parution "les troubles de l'enfant" par Sciences Humaines

"Graines de Maternelle" LUNEVILLE : l'école pas à pas... Version imprimable

Il est de ces ces graines semées de part les rencontres, les échanges, les actions. Il est de ces graines qui se sont développées amenant ici des cafés-parents thématiques, là des matinées découverte écoles-parents ou bien encore là des collaborations éducateurs jeunes enfants et enseignants. Depuis 10 années la CLEF sème auprès des professionnels de l'enfance/parentalité l'idée qu'à plusieurs, on peut y arriver mieux que seul.
Graines de maternelles c'est un peu de tout ça :
L'idée est d'offrir aux enfants, aux parents la possibilité de découvrir l'école autrement. L'idée est de prendre le temps de la rencontre avec la famille, avec d'autres enfants,  en petit groupe, à son rythme.
L'idée est de compter sur les compétences des uns et des autres pour qu'école se fasse dans les meilleurs conditions.L'idée est que chaque enfant puisse s'inscrire dans une belle et fructueuse scolarité.....→ plus

[Parution]: Les troubles de l'enfant Version imprimable





Enfant turbulent, angoissé, asocial, surdoué, timide, violent ; mauvaises notes ou sommeil perturbé. 
Quels sont les comportements pathologiques et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui relèvent de la psychiatrie et de l’éducation ? Où commence la souffrance psychique chez l’enfant ? Quand et qui consulter ? Faut-il, dès le plus jeune âge, étiqueter et médicaliser les comportements atypiques ? ... Lire la suite et consulter le sommaire du dossier

L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble... Version imprimable

 L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble : harcèlement, phobie scolaire, violence « gratuite », affaiblissement de la légitimité des adultes…
A l’heure où le lien social est façonné par le diktat de la liberté individuelle au détriment du collectif, le processus de socialisation s’en trouve affaibli.
Désormais, l’école est devenue le lieu où s’affrontent deux forces contradictoires : l’individualité de l’enfant maintenu dans sa toute-puissance première et l’exigence de la vie scolaire irréductiblement référée au fonctionnement du collectif. Cette opposition n’est pas nouvelle. Mais, l’auteur indique en quoi l’état des forces en présence s’est modifié au détriment de l’éducation et donc du développement même de l’enfant et de l’adolescent.​
la suite sur YAPAKA

Jouer pour parler, parler pour jouer… Version imprimable


→ plus