La place des émotions dans l’accueil de la petite enfance Version imprimable

 PIERRE MOISSET, Sociologue, consultant petite enfance

Le travail d’accueil des jeunes enfants est particulièrement émouvant parce que les enfants sont de grands pourvoyeurs d’émotions. Par la force, l’intensité de leurs émotions propres lire la suite
 

Ecole - Familles : Un nouveau livret Version imprimable


" Reprenant l’injonction officielle d’« une coopération renforcée avec les parents » : que sous-tend- elle dans la prise en compte de la diversité parentale scolaire et des problèmes rencontrés tant par les professionnels que les parents dans le parcours scolaire des enfants et des jeunes ?
Existe-t-il des leviers favorables à des interactions constructives entre parents et professionnels dans des situations toujours en contexte ?
En quoi ces situations renvoient-elles à des concepts théoriques et des résultats de recherche qui aident à penser les situations et à construire l’action ?"

L'IFé publie les actes d'un séminaire sur les relations entre école et familles de la maternelle au lycée dirigé par MO Maire-Sandoz et Pierre Périer. 

A retrouver sur http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/09/04092018Article636716436457736552.aspx:

Savoir observer pour coéduquer. Par Pierre Moisset Version imprimable


SOURCE : les Pros de la petite enfance
Dans ma précédente chronique, j’ai abordé la coéducation sous l’angle de la définition d’un « bien commun » dans l’espace d’accueil de l’enfant. Plus clairement dit, j’ai insisté sur le fait que coéduquer avec les parents ne veut pas forcément dire être d’accord avec eux en tout point (ou le plus possible). Cela implique plutôt de pouvoir s’articuler avec eux au nom de valeurs explicites, des valeurs qui sont difficilement refusables parce qu’elles sont démocratiques.
Mais la question de la coéducation ne se pose pas uniquement face aux demandes des parents. Les professionnels peuvent également avoir le sentiment de coéduquer quand ils font appel aux parents pour les aider à comprendre ou à résoudre une situation qu’ils rencontrent avec leur enfant. Un petit exemple pour illustrer ceci...→ plus

Parents, cessez d’angoisser vos enfants Version imprimable

"Les parents sont vachement mieux qu’avant, je regrette presque de ne plus être un enfant…, les parents d’aujourd’hui sont beaucoup plus démocrates (…) et en même temps, comme dans toute démocratisation il y a des effets négatifs, et notamment quand les parents cherchent à séduire leurs enfants, ce qui est incroyable. On ne devient pas parents pour séduire ses enfants !"

Face à l'école et à l'éducation scolaire, les parents ne sont-ils pas en train de devenir des "Surparents"
?

"L’école occupe une place centrale dans les familles. En pédopsychiatrie, une consultation sur deux traite des difficultés scolaires. Voyez également la crispation suscitée par la réforme des rythmes scolaires, pourtant bénéfique pour les enfants. Les difficultés de mise en route sont réelles. Mais dès qu’on touche à l’école, les parents ont peur. Qu’ils s’y intéressent est légitime, car le diplôme reste synonyme de sécurité de l’emploi. Mais n’exigeons pas de nos enfants qu’ils soient les copies conformes de nos désirs."

LA SUITE de l'interwiev de Marcel Rufo par Hélène Delmotte, journaliste

Marcel Rufo, pédopsychiatre, professeur d'université-praticien hospitalier honoraire et écrivain

Conférence enregistrée en 2015.

Parentalité : Le dossier de YAPAKA Version imprimable

 Toujours au plus juste de notre actualité : YAPAKA !
 

Dans ce nouveau texte Temps d'arrêt, Gérard Neyrand, sociologue, analyse, au regard de l’évolution familiale,  la parentalité fragilisée aux plans social, économique et sur le versant du couple conjugal. Les réponses des pouvoirs publics à ces changements ne sont pas toujours convergentes mettant les intervenants sociaux dans la position délicate d’avoir à se situer entre soutien et contrôle des parents qu’ils accompagnent.

Gérard Neyrand,  sociologue, rappelle l'importance d'une véritable articulation entre les différents acteurs éducatifs autour de l'enfant : parents, école, loisirs, famille élargie, médias... Dans l'idéal, les parents régulent ces relations, construisent la co-éducation. (03:20)

Daniel Coum, psychologue, interroge la manière dont les professionnels accompagnent les parents en détresse sociale, familiale, culturelle... Une difficulté essentielle dans l'accompagnement de ces parents réside  dans le sevrage de leur enfant. En effet, un parent, en manque de tout, recherche parfois un appui dans la présence de son enfant pour donner un sens à son existence. (03:03)

Un exposé de Gérard Neyrand, sociologue, psychologue et professeur à l’Université de Toulouse, à l'occasion du colloque « Atouts parents », organisé le 30 janvier 2018, par le Groupe Santé Josaphat et de la FLCPF En collaboration avec Praxis, Le méridien SSM , La Gerbe SSM , A.N.A.I.S. SSM , O.N.E. et La Maison Rue Verte.

Aussi disponible : un exposé de Daniel Coum  Que veut dire être parents ? Que veut dire aider et soutenir les parents ?

Un texte de Gérard Neyrand qui analyse la parentalité, concept désigné sous une nouvelle modalité familiale tenant compte de la fragilisation du couple et du renforcement du lien parent-enfant.
Disponible en versions epub et pdf .

Que faire lorsqu'un enfant porte régulièrement des vêtements inadaptés à sa taille, à la saison, à l'activité ... ?

Découvrez cette question, ainsi que les nouvelles questions suggérées par les participants à la formation et ajoutées aux 60 existantes. 
Inscrivez-vous gratuitement à la formation en ligne.

Les enfants de l'école de Saint-Hubert s'expriment sur le rôle des parents : "Si on n'avait pas de parents, on serait mal éduqués. Ils nous soignent, ils jouent avec nous et nous apprennent plein de choses. Ils nous aident, et quand on fait des bêtises, ils nous punissent ..."

Chaque après-midi, sur Club RTL, les enfants s'expriment dans les clips Une vie de chien?

[Audio] Familles monoparentales, recomposées, homoparentales Version imprimable

Dans le cadre des Midis de Wavre,une conférence de Susann Heenen-Wolff, professeur de psychologie clinique (UCL, ULB, psychanalyste (Société Belge de Psychanalyse)


A écouter sur YAPAKA

 

[Parution] Sous l'emprise des écrans Version imprimable

Nous sommes tous plus ou moins sous emprise. Sous l’emprise des écrans, qui ont envahi nos vies quotidiennes (7 heures par jour en moyenne !) et nous tiennent captifs bien au-delà de ce qui serait utile pour travailler, s’informer ou se distraire. Sous l’emprise d’une consommation débridée, qui va bien au-delà des besoins élémentaires et de confort que réclame une vie. Un coup d’œil vers nos poubelles débordantes suffit à nous donner la preuve de notre voracité.

Sous l’emprise d’un travail toujours plus envahissant et exigeant qui finit par nous épuiser.

Ces formes d’emprise ne sont pas celles d’un pouvoir totalitaire et occulte qui nous manipulerait à notre insu. Nous en sommes plutôt des victimes consentantes, bien qu’affolées. La prise de conscience progresse, et avec elle la volonté de contrôler sa consommation, sa dépendance aux écrans. D’où cette question qui taraude de plus en plus la plupart d’entre nous : comment décrocher ?

En savoir plus : http://tr.scienceshumaines

[Parution] Malaise dans le soutien à la parentalité Version imprimable

Malaise dans le soutien à la parentalité
Pour une éthique d'intervention
De Gérard NEYRAND, Daniel COUM et Marie-Dominique WILPERT
En librairie - En savoir plus

Cet ouvrage pose la question fondamentale du sens que revêt le soutien à la parentalité. Comment les intervenants peuvent-ils tenir une posture éthique qui reconnaisse aux parents leur place de citoyens et interlocuteurs, leur dignité et leur pouvoir d’être auteur de leur vie et de leur parentalité ?...→ plus

[Parution] Les troubles de l'enfant Version imprimable

Les troubles de l'enfant
Sous la direction d’Héloïse Lhérété et de Jean-François Marmion - Préface de Boris Cyrulnik Mars 2018

Enfant turbulent, angoissé, asocial, surdoué, timide, violent : il existe mille raisons de s’en remettre à un psychologue. Les familles espèrent y trouver une aide et l’école y envoie les élèves faibles ou récalcitrants. Mais, à l’âge de l’innocence et de la construction de soi, quels sont les comportements pathologiques et ceux qui ne le sont pas ? Qu’est-ce qui relève de la psychiatrie, ou de l’éducation ? Où commence la souffrance psychique chez l’enfant ? Quand et qui consulter ? Faut-il, dès le plus jeune âge, étiqueter et médicaliser les comportements atypiques ? Ces questions concernent la société dans son ensemble, car elles interrogent notre rapport à la norme et à la différence.

Ce livre présente les nouvelles pistes thérapeutiques, les terrains à défricher, les théories à abandonner. Il fait le point sur les savoirs concernant les troubles de l’enfant, des tout-petits aux enfants en âge scolaire.
Accéder au sommaire

Un film sur le développement de l'empathie Version imprimable

 L'association Films préparons demain planche sur un nouveau film. Le thème de l'empathie y sera développé.
→ plus

[Note de synthèse]: être parent d'enfant(s) de 6 à 12 ans Version imprimable

 

(...)Des territoires remonte souvent l’impression que les actions dirigées tant vers les enfants que vers les parents ne ciblent que la petite enfance et l’adolescence. Deux tranches d’âge sur lesquelles se concentrent également la recherche académique et les enquêtes.

Reste une tranche d’âge peu connue, peu étudiée car peu identifiée comme « à risque » : celle des enfants de 6 à 12 ans que nous avons voulu interroger. Notre hypothèse est que cet âge est une période cruciale, riche en étapes et en apprentissages fondamentaux : entrée à l’école primaire, entrée au collège, premières familiarisations avec les écrans, premières sorties... Beaucoup de choses se jouent à cet âge et auront des conséquences ensuite !

Fort de cette conviction, le réseau a choisi une enquête centrée sur les parents d’enfants de 6-12 ans. Le questionnaire envoyé portait sur 3 problématiques principales : les thé- matiques sur lesquelles les parents ont besoin d’aide ; leur connaissance et leur fréquentation des dispositifs de soutien à la parentalité ; enfin, leurs attentes quant aux formes de soutien qu’ils souhaiteraient.(...)Marie-Andrée BLANC Présidente de l’UNAF

Consulter la note de synthèse...
→ plus

"Les écrans et mon enfant : parlons-en" Prévention dans les Vosges Version imprimable



Accesssible sur la page facebook : https://www.facebook.com/events/1673983802662179/
ou programme PDF : files/programme_Les_ecrans_et_mon_enfant_Parlons_en.pdf

A noter dans ce programme la conférence JEUDI 7 DÉCEMBRE à 20h30
de Michel DESMURGET,, docteur en neurosciences...→ plus