Le référentiel pour l’éducation prioritaire inscrivait en 2015 comme troisième de ses six priorités « une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire », de nombreuses écoles et associations se sont emparées de la question, du fait aussi de la multiplication des situations de conflits qui opposent enseignants et parents d’élèves. Ces situations d’urgence auxquelles il s’agit de réagir dans l’immédiateté, par définition, génèrent leurs lots d’insatisfactions ne réglant aucunement les problèmes de places, de rôles et de gestes professionnels tant dans le quotidien de la vie scolaire que dans les instances officielles où des représentants de parents siègent. 

Il a donc fallu réfléchir, inventer, rassembler les acteurs d'un même quartier, d'un même village pour trouver ce qui pouvait faire sens aux parents et aux enseignants. C'est ce que la CLEF a initié bien avant 2015. Déjà avec les acteurs du quartier Niederbronn-Zola en 2009/2010. Qui étaient les acteurs ? et bien à la base d'un travail de réflexion ce sont les associations, les écoles, les travailleurs sociaux qui chez nous ont constitué le "noyau dur" de cette mise en mouvement pour aller à la rencontre des familles. Un travail supervisé à l'époque par D.Crolotte (Formateur IFMAN). Une amélioration nette des relations entre école et familles s'est installée dès la première action : "l'heure des parents". Si aujourd'hui cette action perdure dans cette école et développe cette année une autre recherche action (supervisée par D.Pierrejean, formatrice IFMAN),  d'autres temps parents/enseignants se confortent ou s'initient dans 2 autres écoles élèmentaires de Lunéville dont la "La quinzaines des parents" (version flyer /imprimable- ou ci dessous) avec les familles, et les enseignants de l'école du Quai!

Le principe est le même : donnons aux parents l'occasion de comprendre l'école et à l'école, l'occasion de comprendre les parents.  Mais pour ce faire, nous pensons que les associations engagées dans les REAAP (Réseaux d'Ecoute d'Aide et 'Accompagment à la Parentalité") sont les garants d' échanges entre parents et enseignants.
 
Ce jour, l'association ASAL qui au fur et à mesure des expériences a développé un savoir faire sur cet aspect fondamental de faire tiers entre école et parents,  nous retourne le bilan de l'ation menée avec les parents et les enseignants de l'école Du Quai:
bilan quinzaine de parents: Voir ci dessous.
Demain, une autre école (J.Ferry) innove avec un temps parents dans les classes de CM2 et un temps d'échanges avec des responsables du coillège et les animateurs médiateurs de l'ASAL pour penser et amorcer ce virage vers le collège....,

 

 


QUINZAINE DES PARENTS - ECOLE DU QUAI - DU 21 janvier  AU 1 février 2019


BILAN de l’ACTION : ce que les parents pensent de cette action!

Déjà 61 parents sur 127 que compte l’école,sont venus à la rencontre des enseignants et à la découverte de l' "enfant-élève" !

 Le questionnaire qui a été complété par 55 parents nous indique déjà qu’à l’unanimité, vous souhaitez la reconduction de cette action !Merci pour vos retours, vos paroles, votre envie d’une école où le vivre ensemble pour le meilleur des enfants est aussi votre priorité

 Résultats du questionnaire
55 parents sur 61 ont complété le questionnaire

Avez-vous apprécié le temps d’accueil des parents ?

 

OUI à 100% 

42  - Très bon accueil, très convivial, sympathique, bien organisé, à l’écoute, chaleureux, sympa, tout en sourire.

7  – Bien pour expliquer le déroulement de la matinée, beaucoup de pédagogies

2  – Organisé, attentif, disponible

4  – Echanges intéressants avec les mamans et sur l’association

 

Avez-vous apprécié le temps passé dans la classe ?

 97% de réponses positives – 55 commentaires des parents dont :

 

25  – Observer mon enfant dans la classe et les enfants (comportement), partager ce qu’ils vivent

20  – Déroulement de la classe, du fonctionnement, du contenu, de l’ambiance, comprendre ce que font nos enfants, visualiser la classe

5  – Trop long

5 – Trop court  

 

Avez-vous apprécié l’échange avec l’enseignant et l’animateur/médiateur ?

Oui à 100% - 43 commentaires des parents dont :

 

24  – Bien échangé, accessible, appréciable, bon dialogue, ouvert et constructif, parole libre, proximité, direct entre les parents, sympathique, instructif, à l’écoute des parents et des vraies réponses

19  – Appris beaucoup de choses,  des réponses aux questions que l’on se pose et que l’on osait pas poser, rassuré sur mon enfant, méthode et organisation de la maîtresse, comprendre les difficultés que rencontre l’enseignante, avoir un retour d’expérience enrichissant sur notre enfant, partager nos points de vue,  m’aide à comprendre certaines choses, une meilleure communication améliore la relation avec l’enseignante.

 

Avez-vous des suggestions pour améliorer cette action ?

 

 17  – Non

 23  – Sans réponse

   4 – Plus de temps dans la classe

   1  – Organiser la quinzaine l’après midi

   7– Garder cette action, elle est bénéfique pour les parents ainsi que les enfants

   3 – En faire plusieurs dans l’année scolaire

 

Souhaiteriez-vous que cette action soit reconduite ?

OUI à 100%

 

 

 

 

 

 

Lors des échanges entre les parents, les enseignants et les animateurs, plusieurs thèmes ont été abordés par les parents :

(C) photo : ASAL


1-A propos de ce que les parents ont perçu/vu dans le groupe classe :

 

Les parents découvrent

 

Les enfants deviennent autonomes très rapidement et même au CP (les enfants se responsabilisent en appliquant le cadre établi en début d’année avec l’enseignant). Malgré tout, la classe est silencieuse et en situation de travail. Les enfants gèrent les sanctions qui les incombent.

Mon enfant ne me dit rien et je ne connaissais pas le fonctionnement

Une disponibilité évidente de la part des enseignants quand les parents les sollicitent

Une maman exprime son a priori pour l’attitude d’une enseignante vis-à-vis des enfants. Cependant, elle en ressort rassurée et même ravie.

Les parents remarquent que leur enfant n’a pas du tout la même attitude qu’à la maison.

Les parents évoquent les ressentis de leur enfant : elle angoisse de tous les changements, ma fille est comme ça naturellement, calme.

Une maman découvre des phasmes dans un terrarium, elle propose d’amener son aquarium de crevettes roses et bleues en classe.

Pour moi ce que mon enfant m’a dit est devenu plus clair parce qu’a présent je le visualise .

Je ne fais pas les devoirs avec ma fille, je l’accompagne, je ne ferais pas les devoirs à sa place.

Les parents se sentent rassurés par les échanges à propos du voyage scolaire. Les enseignants montrent une volonté et un réel plaisir de partir avec les enfants.

 

 

Une méthodologie propre aux enseignants

 

L’enseignant respecte le rythme de l’enfant (l’organisation mise en place permet aux élèves en décalage de ne pas être mis de côté). Les parents constatent l’évolution des apprentissages en apprenant de leurs erreurs. En fait, ils avaient un souvenir de l’école où les bons élèves étaient mis en avant et les mauvais de côté.

Les parents remarquent que leur enfant et eux-mêmes étaient perdus en début d’année par le fonctionnement différent des 2 enseignantes (pas les mêmes codes, les mêmes cahiers…)

L’inclusion prépare ma fille pour l’entrée en 6ème.

Les parents apprécient l’inclusion des enfants dans cette école, par la bonne intégration dans les classes et par les échanges entre enseignants et professionnels de santé.

« Vous avez toutes les casquettes, nous à la maison on ne s’occupe que de notre fille (un papa) »

« Vous avez une attitude bienveillante envers nos enfants. Une intention spécifique pour chacun d’eux. » (parents)

« On se repose sur le maître, le maître a toujours raison, il faut le respecter. » (parents)

 

 

Les devoirs du soir :

 

Les parents souhaitent que les enseignants leur expliquent comment faire les devoirs (déjà appliqué par 2 enseignantes). Les parents témoignent : plus de souffrance, très bénéfique, bien mieux. On parle de la même chose : ex. : j’ajoute, j’enlève…

Les devoirs reflètent les cours appris en journée (ils ne doivent pas être une charge pour les parents si l’enfant a suivi le cours)

Les parents ne se sentent plus en défaut par rapport aux devoirs pas tout à fait terminés, car il suffit d’en expliquer la raison à l’enseignant qui  s’adapte à l’enfant.

 

La cantine

 

Les parents évoquent un disfonctionnement à la cantine depuis qu’il n’y a plus qu’un  seul service

Les parents sont inquiets par l’inscription numérique à la cantine. Certains n’ont pas l’outil et d’autres trouvent abusés le fait d’être pénalisé par le coût financier si l’inscription se fait en retard.

 

 

La vigilance

Pas assez de surveillance en récréation. L’enfant qui se plaint est fautif (pas assez écouté)

Bonne vigilance de la part des enseignants pour la sortie

 

2 - A propos des remarques des enseignants

 

Un enfant a besoin de cadre

Les parents doivent inculquer à leurs enfants le goût de l’effort

Les parents doivent dire non : c’est les aimer ! Dites lui non et vous serez étonné...

Un vrai bonheur de travailler avec vos enfants, ils sont partants pour tout, intéressés, curieux

Ils sont dans l’âge d’apprendre plein de choses. Je les emmène à la mer.

Les enseignants peuvent être médiateurs dans le couple par des conseils (ex. : attendez que votre enfant ne soit plus présent pour vous opposer à votre mari)

Tant que les compétences de base (les fondamentaux) ne sont pas maitrisées, les cours doubles (ex. CM1-CM2) peuvent paraitre identiques

Le but pour votre enfant c’est déjà qu’il se sente bien en classe (Ulis)

Les écoliers réfléchissent par eux mêmes

Des remarques sur le danger des écrans à forte dose. Rappel que l’enfant a besoin de manipuler, de courir, de se mouvoir pour son développement

Notre statut n’est plus vraiment reconnu

Les parents sont des partenaires

Proposition aux parents de les recevoir individuellement afin que chacun s’expriment, car ils n’osent pas toujours se confier en groupe

Il faut s’intéresser à votre enfant, regarder ce qu’il fait.

 

Conclusion final

Les parents sont rassurés sur les apprentissages, sur l’attitude des enseignants

Les parents découvrent les projets d’école

Les parents apprécient le retour en arrière par rapport aux rythmes scolaires (les enfants moins fatigués)

Les parents souhaiteraient que ce dispositif soit étendu à toutes les écoles

Les parents sont convaincus de la bienveillance des enseignants envers leurs enfants et de leur disponibilité.

Parents et enseignants sont convaincus que la communication est la clé pour la réussite scolaire des enfants.

La quinzaine des parents renforce les liens entre enseignants/parents/enfants.

 

 

 

                                             

 

Pour animer la quinzaine des parents, il aura nécessité une mobilisation exceptionnelle avec :

 

Toute l’équipe des enseignants dont la directrice de l’école

Sidi Diop – Dispositif de Réussite Educative (DRE)

Martine Gafour et 5 salariés de l’Association ASAL

Le nombre de parents par classe

 

 

 

CP

CP-CE1

CE1-CE2

CE2

CM1-CM2 A

CM1- CM2 B

ULIS

Mme 

 

13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mme 

 

 

 

 

14 (dont 3 papas et 2 couples)

 

 

 

 

 

Mme 

Mme 

 

 

 

 

 

 

 

12 (dont 2 couples et 1 papa)

 

 

 

Mme  

 

 

 

 

 

 

 

5 (dont 1 papa et 1 couple)

 

 

Mme 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5

 

Mme 

 

 

 

 

 

 

 

9 (dont 3 papas)

 

 

 

 

Mme 

Mme 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3

TOTAUX

65%

78%

50%

55%

29%

25%

25%

TOTAL 61 parents sur 127 dont

8 papas

5 couples

48 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles se rapportant au thème

Faites suivre !