Sur le territoire du Lunévillois, la CLEF réunit les acteurs de terrain et institutionnels pour trouver des leviers pour une nouvelle prise en compte de l'enfant et de sa famille.
Afin de prévenir la non accroche au système scolaire et plus globalement au "vivre en société", le collectif Lunévillois Enfance Famille (CLEF) développe depuis plus de 10 ans un art de réfléchir et de travailler ensemble. La CLEF développe au travers de formations, accompagnements de projets, échanges autour des pratiques professionnelles ... les échanges interdisciplinaires entre les professionnels/bénévoles/élus...L'idée est simple : "comment faire à plusieurs, ce que l' on ne peut pas faire seul". Mais le défi est grand: comment chacun dans la place et rôle qu'il occupe avec les enfants, auprès des parents peut collaborer à instaurer une confiance en l'école,  à la communauté éducative, au lien entre citoyens.

Des axes prioritaires avec :
Enfance et langage
Liens écoles-familles
Ecrans en veille, enfants en éveil
Les clés de la bienveillance dans la relation et l'éducation

- La CLEF privilégie dans le cadre de ses actions la lutte contre l’exclusion, l’échec scolaire et les discriminations.
- Elle développe par le biais de ses actions de formations, échanges autour des pratiques, recherche actions, participation aux réseaux de partenaires.... des questionnements et des réponses nécessaires à la communauté éducative pour développer des actions de prévention qui favorisent, l'éveil, la socialisation, l'équilibre affectif, les apprentissages des enfants.
- Elle s’appuie sur l'ensemble des professionnels et bénévoles du territoire du Lunévillois,  pour animer un réseau et développer des relations et collaborations utiles avec les parents.


Carte géographique du pays Lunévillois
Le territoire du Lunévillois par le Département

  1- Le programme d'actions de la CLEF est mis en œuvre par un groupe Lunévillois de professionnels et de personnes ressources bénévoles, du travail social, de l'éducation, de l'animation, de la prévention et de la santé. Voir ci-dessous la liste de ses membres

- Les Membres actifs de la CLEF
le Comité Technique (il se réunit 1Xmois)
Association ASAL : M. Gafour,
Association Centre Social Les Epis : R.Beck ou Séverine Novak
Fédération Familles Rurales : Cyril Conradi
Caisse d'Allocations Familiales: E.Guerreiro
Conseil Départemental : V.Faber et M.Keim
Education Nationale : O. Dufrenoy, et N.Dietsch
Dispositif de Réussite Educative : A.Geny
CCAS/pôle petite enfance :F.Blaison ou Christine Aubertin
CLEF : M.F De Raucourt, V. Armbruster,
La coordinatrice CLEF : A. Houot


Le comité de Pilotage (il se réunit 2 à 3X/an)
Monsieur
KACI, Sous Préfet
Madame ANTONI, Inspectrice Éducation Nationale,
Monsieur DOUCHET, Inspecteur Education Nationale
Madame BRICE Responsable territoriale CAF,
Monsieur CABLAN, Responsable DITAS Conseil Général,
Monsieur LEFEUVRE, Adjoint Municipalité/Politique de la Ville,
Madame MALGRAS, Présidente Fédération Familles Rurales,
Madame FUCHS Direction Départementale de la Cohésion Sociale
Madame BAGARD, Adjointe Municipalité/Affaires Scolaires

Monsieur Ignace DU PLESSIX,  Président Association Centre Social Les Epis
et membres du comité technique


2- Les champs d'actions de la CLEF
• Les formations ou "les ATELIERS CLEF" basés sur les principes suivants :
Articuler l'acquisition des connaissances et des témoignages d'expériences à la pratique des participants

Décloisonner les disciplines, les compétences et les savoirs.
Valoriser et respecter les savoirs, savoirs-être et savoir-faire des participants
Questionner le sens des pratiques et leurs effets sur les enfants et les parents en situation ou en risque d'exclusion.
S’appuyer sur des partenaires reconnus et favoriser le travail en réseau

• Les recherches-actions effectuées par La CLEF et ses partenaires visent à éclairer des problématiques dans le champ de la famille et des institutions de l'enfance et parentalité.

L'accompagnement d’équipes et de projets encourageant les initiatives de soutien aux parents et aux enfants.

• Un pôle ressources : ouvrages, revues, DVD, jeux, exposition...en prêt à la CLEF

•  Une information diffusée quotidiennement sur le site de la CLEF :http://clef.viabloga.com/ et réseaux sociaux et diffusion d’une lettre infos actualités enfance et famille du Lunévillois, de France et d'ailleurs

Une participation aux réseaux investis dans les problématiques de l'enfance et de la parentalité

3- les actions
CLEF soutien à la parentalité en 10 fiches

4- les publics auxquels la CLEF s'adresse :
Les actions s'adressent à tous les professionnels et bénévoles travaillant en faveur des enfants et/ou des familles : éducateurs de jeunes enfants, animateurs de périscolaire, enseignants, éducateurs spécialisés, professionnels de la santé du CAMPS, CMP, PMI.... assistantes maternelles, assistants de service social, ATSEM, techniciens en intervention sociale et familiale, acteurs parents/grands-parents ….

5- La démarche de la CLEF dans le fond !
Soutenir les professionnels par l’information, la mise à disposition d’outils et surtout la formation - sous forme d'ateliers qui invitent professionnels enfance et petite enfance à se rencontrer, à partager, se questionner, à trouver entre concepts théoriques et pratiques, des clés de compréhension, des possibles remises en question de sa posture, de nouveaux moyens d'agir efficacement.
Pour la CLEF, le principe général est la « formation en cascade» : le réseau CLEF et ses intervenants accompagnent les professionnels qui, à leur tour, interviennent auprès des enfants et de leurs parents.
Sensibiliser le public parents, en soutenant l’idée,  diffusée essentiellement par le réseau,  d’une démarche collective d’émancipation, d'une invitation à interroger la relation parent-enfant, à construire une position solidaire entre les adultes co-éducateurs. Sensibiliser,  consiste à ouvrir des questions chaque fois repensées, en fonction des différences de chacun, de son vécu et de sa capacité à agir.


6- Un peu d'histoire
Notre société connaît des mutations profondes auxquelles la famille n'échappe pas. Pourtant, bien que fragilisée par la situation socio-économique (instabilité professionnelle, chômage, difficultés d'insertion) et par la remise en cause de l'institution matrimoniale (divorces, rupture d'un modèle, nouvelles formes de familles), la famille reste à la base du développement de la société.


1998 :
Comme l'affirme Irène THERY lors d'une conférence nationale de la famille le 12.06.98,  "la famille est en train de changer de visage. Plus complexe, elle est à la fois plus exigeante et plus fragile". Cette fragilité, chacun peut la constater : elle s'exprimera ici à travers un conflit, ou là par des actes d'incivilité. Elle se cristallise autour du débat sur la violence juvénile, ou sur la soi-disant démission des parents.

1999 : Les démarches de l'ETAT : - Circulaire "contrats locaux de sécurité" du 28.10.1999 - Conférence de la famille 1998 - Circulaire "réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents" du 9 mars 1999 *En 1998, Irène THERY a rédigé à la demande de Martine Aubry et Élisabeth Guigou, ministres du gouvernement Jospin, le rapport « Couple, filiation et parenté aujourd’hui » préconisant de nombreuses réformes du droit de la famille



Des démarches relayées localement
Les constats soulevés par Irène THERY n'épargnent pas la population Lunévilloise qui exprime par moment son désarroi, son inquiétude :"Bien que les faits de délinquance n'ont pas augmenté dans le Lunévillois, leur perception s'en fait plus aiguë en ce qu'elle est susceptible de toucher chacun. La délinquance des mineurs progresse, la violence également. Le sentiment d'insécurité est réel, tous les responsables interrogés le reconnaissent. La présence des groupes dans les entrées d'immeuble (...) celle de marginaux parfois ancrés dans la déviance sont les sources les plus fréquemment mentionnées pour ce sentiment d'insécurité. Il en va de même pour certaines familles (...) où l'abandon des règles et des repères est presque devenu un style de vie". . Aussi tout le monde est concerné, ce n'est pas l'affaire de telle institution ou de tel professionnel. Chacun doit s'interroger dans sa fonction d'adulte. Chacun au quotidien se doit d'écouter, de témoigner et d'agir. [EXTRAIT du Contrat local de sécurité]

Mr DEMARET, sous-préfet de Lunéville en 1999,
exprime - dans le cadre du volet prévention du contrat local de sécurité* – le souhait de «développer des actions susceptibles d'accompagner utilement les parents quant à l'exercice de leurs responsabilités et citoyenneté", il propose au Territoire d’Actions Médico-Sociales de réunir et d'animer un collectif d'associations et d'institutions qui devient la CLEF (Coordination Lunévilloise Enfance Famille):

A cette même période, est créé le dispositif REAAP (Réseau d'Ecoute, d'Aide et d'Appui à la Parentalité), visant à soutenir la fonction parentale en développant l'accueil et l'écoute des parents. Avec des actions collectives. Pour tous publics . Reproductible et avec des modalités d'intervention non culpabilisantes». La CLEF se reconnaît dans ces objectifs et s’inscrit dans ce réseau.

Un groupe constitué de représentants de l'éducation nationale, de la CAF, d'élus municipaux, du CIDF, du contrat de ville de Lunéville, de l'OHS (maisons d'enfants), du centre social "Les Épis", du TAMS (conseil général) se réuni à plusieurs reprises, poursuivant le but d'animer une véritable coordination Lunévilloise dans le domaine de l'enfance et de la famille et se fixant pour objectif général : d'apporter une aide à la génération des adultes dans ses fonctions d'éducation, d'autorité et de socialisation à l'égard des enfants et des adolescents, dans des conditions susceptibles de développer un esprit citoyen.


L'esprit de la démarche de la CLEF est très ouvert. Le but n'est pas de remplacer ou de fédérer les nombreuses initiatives existantes déjà dans ce domaine. Il s'agit de créer du lien en invitant le plus grand nombre à partager certains principes forts :
1- Les parents ne sont pas démissionnaires, ils ont des potentialités auxquelles nous croyons et sur lesquelles nous voulons nous appuyer pour accompagner et non sanctionner.
2-Notre attitude est empreinte d'empathie, d'écoute, de respect et de reconnaissance des parents dans leurs fonctions.
3-Il s'agit de soutenir les relations entre les parents, les enfants et la société, de permettre aux parents et aux enfants de se côtoyer et de s'inscrire dans leur environnement.
4-La proximité est essentielle, c'est pourquoi, toute action s'appuie sur des structures locales
5-Les méthodes développées s'inscrivent dans une approche globale, favorisant l'ouverture, l'épanouissement et la promotion familiale.
6-Le principe de plaisir est dominant, excluant toute intervention contraignante ou culpabilisante.
Le collectif CLEF - Février 2000 *(Extraits du diagnostic local de sécurité du Lunévillois - mai 1999)
La Charte CLEF (modifié le 04/12/15) 
Le projet global CLEF

 
Les dispositifs et soutiens financiers
Une convention pluripartenariale entre l'Etat (Direction Départementale de la Cohésion Sociale), le Conseil Général, la Caisse d'Allocations Familiales, la Ville de Lunéville, l'Education Nationale - et le dispositif Politique de la Ville

Identité administrative
La CLEF n'est pas une association.
Constituée en collectif, elle conventionne avec une association locale pour que cette dernière gère principalement la comptabilité.
Depuis janvier 2016, le Centre Social "Les Epis" occupe cette mission.
Siége Social 
de CLEF : Centre social. Rue du Gal De Gaulle 54300 LUNEVILLE
Lieu d'Activités de CLEF : Pôle Lamartine, Rue E.Bichat 54300 LUNEVILLE.

Articles se rapportant au thème

Faites suivre !